ERP Software Logo1

Microsoft Dynamics vendors provide comparisons and opinions to professionals in the ERP/Accounting software selection process

 
 

JOVACO Solutions

Devriez-vous gérer la performance de vos employés en vous basant sur leur rentabilité ou sur leur productivité?


Email | Print

Avec la solution Microsoft Dynamics GP, vous avez accès à des métriques qui vous aident à suivre les objectifs de votre organisation. Dans l’industrie des services professionnels, les compagnies veulent désormais inclure la rentabilité par personne à leurs métriques. En procédant ainsi, vous êtes capables de décortiquer, isoler et calculer les différentes activités qui sont saisies dans le système par chacune de vos ressources. La meilleure façon de procéder est d’utiliser un module de coûts de projets qui vous permet de lier les détails d’une activité d’un employé à un projet particulier, une phase ou une compagnie.

Si vous tenez compte uniquement de la rentabilité par personne dans une firme de services professionnels, la première étape est d’établir pour combien d’heures cette personne est facturable.  Pour obtenir un calcul précis il ne suffit pas de soustraire son salaire de son revenu engendré. Vous devez également prendre en compte les avantages sociaux de l’employé et les frais généraux. En additionnant les frais généraux par heure productive au salaire horaire de l’employé, vous serez en mesure d’obtenir un calcul plus précis de la rentabilité réelle de votre organisation.

Avant même de regarder la rentabilité d’un employé, il faut vérifier sa productivité.  Il faut noter que certaines activités se déroulant au sein de votre organisation peuvent être considérées comme productives, mais non rentables à court terme.

Lorsque vous calculez la productivité d’un employé, vous devez connaitre combien d’heures par année sont considérées comme « heures productives » versus celles qui sont considérées comme « non-productives ». Tout employeur sait qu’un employé ne peut pas être rentable ou facturable en permanence. Le calcul doit donc tenir compte des heures pour lesquelles un employé salarié va être payé sans toutefois être productif car ces heures ne sont pas pris en compte dans le taux de productivité personnel. Vous devez calculer le nombre d’heures productives potentielles après avantages sociaux. Le calcul ressemble à ceci:

  • Nombre d’heures de travail disponibles pour travailler dans une année pour un employé salarié
    • 40 heures par semaine
    • 52 semaines par année
    • Total de 2 080 heures de travail
  • Nombre d’heures payées mais non-productives dans une année pour un employé salarié
    • 3 semaines de vacances = 120 heures
    • 10 jours fériés = 80 heures
    • 5 jours de maladies = 40 heures
    • Total de 240 heures non travaillées
  • Nombre total d’heures productives dans une année
    • Total de 1 840 heures

Une fois que vous avez calculé le nombre maximum d’heures potentielles de productivité disponibles dans une année, la question suivante se pose : toutes vos ressources peuvent-elles être rentables? Au sein d’une organisation, on sait que certaines tâches sont productives, mais par définition, ne seront jamais considérées comme « rentables ». Par exemple, les ressources dédiées aux activités de développement des affaires peuvent-elles être pénalisées pour leur performance parce qu’elles travaillent sur quelque chose qui n’est pas immédiatement rentable mais qui pourrait un jour le devenir? C’est pourquoi, lorsque vous implantez votre solution, vous devez créer différents niveaux de projet de façon à distinguer, sans pénaliser, les heures qui sont productives mais techniquement non-rentables au sens financier du terme.

Vous vous demandez quel est le danger si vous gérez uniquement par rentabilité? Si vous assignez des objectifs qui sont strictement liés à la rentabilité, vous créez un environnement qui ne tient compte que des profits à court terme. En procédant ainsi, votre organisation risque de rester à la traîne dans d’autres domaines puisque le processus d’évaluation n’encourage pas les ressources à faire du développement des affaires ou à trouver de nouvelles ventes. Par ailleurs, en négligeant l’importance de la formation, vous pouvez très vite vous faire devancer par vos concurrents en raison de leurs connaissances sur les dernières innovations. Finalement, vous pouvez aussi en arriver à oublier l’importance de la fidélité de vos clients car l’emphase n’est pas mise sur la qualité de votre support à la clientèle.

Une solution de coûts de projets performante doit donc avoir un module de feuilles de temps intégré qui permet aux employés d’entrer leurs différentes activités et qui pousse les résultats directement dans votre solution ERP. Le module de feuilles de temps doit permettre différentes phases et niveaux de projets afin d’extraire la structure des heures rentables versus les heures productives d’un employé au sein d’un projet particulier. Cela vous aidera à définir de plus grands objectifs car les heures productives et rentables sont toutes deux nécessaires pour maintenir le succès de votre organisation.

Par JOVACO Solutions, votre fournisseur ERP au Québec.

Comments are closed.